Science contre paranoïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Science contre paranoïa

Message  Newo le Ven 30 Sep - 11:00

La NASA balaye les rumeurs sur la fin du monde en 2012


La NASA est formelle : la fin du monde n'est pas pour 2012. L'agence américaine a pris l'initiative de répondre sur son site Internet, point par point, aux théories apocalyptiques qui déchaînent les passions depuis quelques mois, notamment sur le Web.

Point de départ de ces prophéties du malheur : une fable annonçant une collision, le 21 décembre 2012, entre la Terre et la planète Nibiru ou "planète X", qui aurait été découverte par les Sumériens. Le calendrier Maya s’arrêterait quant à lui au solstice d’hiver 2012, date à laquelle une myriade de catastrophes naturelles (tsunamis et séismes, mais également inversion des pôles) est censée mettre fin au monde tel que nous le connaissons. Les prévisions du I-Ching, ou "Livre des mutations" d'astrologie chinoise, concorderaient. Une étude scientifique américaine réalisée par la Centre national de recherche atmosphérique (NCAR) prévoit, elle, une intensification de l'activité du Soleil en 2012, interprétée par certains comme la preuve scientifique de ce bouleversement cosmique.

Une kyrielle de sites Internet tentant de réunir preuves scientifiques et conseils de survie ont vu le jour ces derniers mois, le "site officiel" du 21 décembre 2012, allant jusqu'à proposer l'achat en ligne de radios manivelle et kits de premiers soins, vendus pour la modique somme de 179,99 dollars (120 euros). Petits et grands écrans cherchent à cerner le phénomène : aux forums et vidéos qui animent la Toile, s'ajoutent désormais des documentaires. France 4 diffusera mardi 9 novembre "21/12/2012 : La conspiration de l'apocalypse", la veille de la sortie en France de la sortie du dernier film à gros budget d'Hollywood 2012, réalisé par Roland Emmerich.

"LES SCIENTIFIQUES DIGNES DE CE NOM SAVENT QUE 2012 N'EST ASSOCIÉ À AUCUNE MENACE"

Accusée de désinformation et prise de court par la vitesse de propagation de ces rumeurs apocalyptiques, la NASA, visiblement inquiète, a choisi de publier sur son site Internet un argumentaire assorti d'un "questions/réponses", pour mettre un terme aux polémiques.

"Les scientifiques dignes de ce nom dans le monde savent que 2012 n'est associé à aucune menace particulière", martèle la NASA sur son site. "Nairibu et toutes les histoires autour de planètes sont des rumeurs qui circulent sur Internet. (...) Si la Terre risquait d'être heurtée par un astéroïde ou par une planète X, les instruments astronomiques actuels auraient déjà repéré un tel objet depuis au moins dix ans."

Au sujet du calendrier Maya, l'agence est catégorique : "Tout comme le calendrier accroché au mur de votre cuisine se poursuit au-delà du 31 décembre, le calendrier maya se poursuit au-delà du 12 décembre 2012. (...) Et tout comme votre calendrier reprend son cours au 1er janvier, un autre cycle long commence pour le calendrier maya", explique-t-on aux internautes.

David Morrison, scientifique de la NASA, répond même en images dans une vidéo mise en ligne sur le site de la NASA en juin 2009 : "Depuis deux ans, j'ai répondu à des centaines de questions au sujet de 2012 et de la supposée menace qui pèse sur la Terre. Je veux saisir l'opportunité qui m'est donnée de vous le dire plus directement : il n'y a aucune menace qui pèse sur la Terre en 2012 (...). Toutes les thèses liées à l'apocalypse ne sont qu'une vaste rumeur."

Inutile, donc, d'investir dans un kit de survie 2012 : "Il n'existe aucune preuve scientifique à l'appui de toutes ces fictions dans des livres, ou des documentaires, au cinéma et partout sur Internet", conclut la NASA.

Célia Héron, Le Monde

http://www.nasa.gov/topics/earth/features/2012.html
http://vimeo.com/7463829

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Supputations non scientifiques

Message  Newo le Sam 1 Oct - 5:49

2012, la fin du monde ?
par Jean Günther - Science et Pseudo-Sciences n° 286, juillet 2009

Les prédictions apocalyptiques sur la fin des temps parcourent l’histoire humaine. Pour diverses raisons, ces fantasmes se concentrent en ce moment sur l’année 2012. On verra bien !


Calendrier maya et autres sources

Le calendrier maya s’arrête, paraît-il, le 21 décembre 2012, ce qui indiquerait, pour cette date, un événement catastrophique1 : « Fin du monde 2012 : Selon les dires de plusieurs Oracles, la Fin du monde serait prévue pour le 21 Décembre 2012 ! L’un des plus anciens calendriers de l’Histoire tire à sa Fin. Le 21 Décembre 2012 Selon leurs traditions, les Mayas indiquent un changement radical et global à l’Échelle Mondiale. Au solstice de l’hiver 2012, ils confirment sans équivoque la FIN DU MONDE tel que nous le connaissons aujourd’hui. »

Un autre site (http://www.lesmessagersdutemps.com/part8.html)2, très détaillé et qui essaye de se doter d’une apparence scientifique, prétend que ce serait lié à une inversion des pôles magné-tiques de la Terre, phénomène connu, imprévisible, et qui pourrait avoir des conséquences biologiques.

Selon ce site : « deux courants de pensée se dessinent : celui de l’inversion magnétique du champ de la Terre et ses conséquences ; celui basé sur les champs morphogénétiques et notre capacité d’introduire notre pensée dans la matière. » Malgré la prolixité de ce texte, on ne trouve rien de plus précis. Notons que pour mieux nous impressionner on nous présente la photo d’un « crop circle » qui reproduirait le calendrier maya.

Y a-t-il un lien avec l’ère du Verseau3 ? On en parle4 : « Sera-t-il la fin de tout ? Ou sera-t-il l’aube de l’ère du Verseau ? Personne ne le sait vraiment. Une chose est sûre, cependant, le 21 décembre de l’année 2012 est le jour, comme nous le savons, de la fin ».

Moins précis, un site5 de prédictions apocalyptiques issues d’une interprétation assez spéciale de la Bible converge aussi vers cette échéance : « Lorsque nous comparons les prophéties bibliques relatives à la fin des temps avec les conditions mondiales pendant la seconde moitié du 20e siècle, il devient évident que nous vivons dans les derniers jours ! »

Après s’être également référé aux Mayas, on tente un lien6 avec d’autres sources : « D’autres textes sacrés de grandes religions, en passant par le Y-Ching chinois, les Indiens Hopis d’Amérique, les Hadiths musulmans ou les très controversés codes secrets de la Bible décrivent de façon parfois très sibyllins l’apocalypse ».

Décidément, quelque chose se prépare…

Un site anglophone7 trouve, outre le calendrier maya, bien d’autres raisons pour craindre (ou espérer) l’apocalypse en 2012 : le prochain maximum solaire, les prédictions de Nostradamus, l’onde du temps qui aurait une structure fractale et présenterait une singularité en 2012, une élection présidentielle américaine difficile (on ne parle pas de celle qui aura lieu en France) etc..
La planète Nibiru

Niburu8 serait une planète observée par les Sumériens, qui graviterait sur orbite très excentrée avec une période de l’ordre de 3600 ans, et qui reviendrait dans nos parages en 2012 en provoquant de terribles catastrophes. On nous dessine même son orbite9
L’annonce de son retour est généralement noyée dans un charabia pseudo-scientifique assez étonnant10 : « Lorsque les 12 spirales de l’ADN à segmentation variable (2 actifs sur les 12 à l’origine) seront réactivées, ces spirales commenceront à se connecter sur le système des 12 centres énergétiques de l’homme nommés chakras (7 internes et 5 externes) en correspondance avec les 12 luminaires et planètes de notre système solaire, si l’on y inclut la planète Nibiru (la planète de passage), la dixième planète (planète X) ».

On nous affirme qu’elle a déjà été photographiée, que les gouvernements cachent l’information11 pour éviter la panique, et on nous propose un guide12 pour survivre au choc.

Pour faire bonne mesure, on accompagne son supposé retour par une liste d’autres événements astronomiques prévus en 201213 : passage de Vénus, éclipses de Soleil, événements pourtant bien banals :


« Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l’intersection de la Voie lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l’Arbre Sacré, l’Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde. »
À ce moment-là notre planète est censée enregistrer de très violents séismes terriblement dévastateurs.

Le 20 mai 2012, il y aura une Éclipse annulaire du Soleil, le 6 juin 2012 ce sera le Second et dernier transit de Vénus du siècle, le 13 novembre 2012 nous pourrons voir une Éclipse totale de Soleil (visible dans le nord de l’Australie et dans le Pacifique sud) puis le 21 décembre ce sera la fin du grand cycle 13-baktun dans le calendrier maya (soit plus de 5125 ans). »

Les cycles

La recherche de cycles cachés dans les événements célestes est récupérée14 par les adeptes de Nibiru : « 2012 est une date importante dans l’histoire humaine. Elle marque la fin de trois cycles : 26.000 ans, 5 125 ans et 13 ans. »

Ou encore15 : « La compréhension maya du temps, des saisons, des cycles est vaste et complexe. Les Mayas ont eu 17 calendriers différents, dont certains décrivent les événements temporels de façon précise pendant plus de 10 millions d’années. Le calendrier qui attire l’attention, depuis 1987, est appelé le “Tzolk’in” ou “Cholq’ij”. Il est basé sur le cycle des Pléiades, et est considéré comme sacré et détermine d’importants tournants de l’histoire de l’humanité. »

Les liens ici http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1199
en bas de page

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum