anipassion.com

Conspirationnistes antisémites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conspirationnistes antisémites

Message  Newo le Mer 5 Oct - 10:37

Un tract antisémite distribué à une conférence de Michel Collon en 2010
mardi 4 octobre 2011

Un tract antisémite, « le sionisme sans fard » photocopié sur format A3, et non signé à été distribué à chaque spectateur d’une conférence de Michel Collon à Montpellier le 31 mai 2010 au cinéma Diagonal.


ci dessous le tract antisémite distribué a cette conférence

http://contresubversion.files.wordpress.com/2011/10/sionismesansfard-recto.jpg

http://contresubversion.files.wordpress.com/2011/10/sionismesansfard-verso.jpg

C’était le jour de l’abordage de la flottille pour Gaza

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abordage_de_la_flottille_pour_Gaza

( opération de l’armée israélienne en haute mer contre la flottille de bateaux de militants), et surtout le jour prévu pour l’accostage du convoi à Gaza. Et donc celui de la riposte annoncée par Israël la veille à la presse : la flottille serait abordée si elle s’obstinait à continuer dans sa direction.

Le contenu du tract fait écho précisément aux théories du complot diffusées sur internet par la facho-sphère des conspirationnistes et propagandistes des dictatures. Le contenu du texte a pour objectif de faire croire qu’Hitler aurait porté au pouvoir par une conspiration de banquiers britanniques avec la complicité du royaume. Le fameux mythe du complot capitalo-sioniste qui servirait à légitimer la création d’Israël après l’anéantissement des fascistes. La raison officiellement annoncée pour cette conférence était la présentation au public du livre de Michel Collon « Israël, parlons en ».

Le titre le Sionisme sans fard rappelle étrangement un autre pamphlet antisémite bien plus célèbre : Le judaïsme sans fard. »Le sionisme sans fard » et « Le judaisme sans fard » semblent avoir le même contenu:faire croire en une collusion d’intérêts entre Sionistes et Nazis.

« Le judaïsme sans fard », est une création antisémite soviétique datée de 1963

http://www.anti-rev.org/textes/Tarnero95a/racismes-5.html

… Staline meurt en 1953 avant d’avoir pu mettre en route un vaste projet de déportation des Juifs russes vers l’est. En 1956, au XXe congrès du Parti communiste de l’Union soviétique (PCUS), la publication du Rapport Krouchtchev sur les crimes de Staline modifie les énoncés de l’antisémitisme soviétique : il s’inscrit désormais dans la rhétorique antisioniste et anti-israélienne. La libéralisation insufflée par Krouchtchev dans les années 60 favorise simultanément la publication d’ouvrages antisémites dignes du nazisme, couverts par l’Académie des sciences, tel Le judaïsme sans fard (1963) de Trofim Kitchko. Brejnev et ses successeurs ne démentent pas, au contraire, cette tradition antijuive. Celle-ci est même renforcée par le soutien soviétique au camp arabe dans sa confrontation avec Israël. En Mai 1971, la Komsomolskaïa Pravda, la presse des Jeunesses communistes, ose publier : « Les sionistes devraient élever un monument à Hitler car c’est précisément le dément Führer qui a posé le dogme de base du sionisme : l’existence d’un peuple juif mondial, d’une race juive ». En novembre 1975, un sommet est atteint avec le vote à l’assemblée générale des Nations unies, à l’instigation de l’URSS et des États arabes, d’une motion assimilant le « sionisme au racisme et à la discrimination raciale ».

http://contresubversion.wordpress.com/2011/10/02/michel-collon-et-pamphlets-antisemites/

http://paris.indymedia.org

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum