Gourous Larouche et Cheminade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gourous Larouche et Cheminade

Message  Newo le Sam 22 Oct - 7:36

Lyndon LaRouche ou la théorie du complot comme clé d'explication du monde


Lyndon LaRouche est un personnage secondaire de la vie politique américaine. Il n’en a pas moins acquis une certaine notoriété outre-atlantique pour l’extravagance de ses prises de position. Nul autant que lui ne perçoit à ce point le monde à travers le prisme de la théorie du complot. Il est ainsi persuadé que l’accession de Hitler au pouvoir en Allemagne a été planifiée par le Royaume-Uni ; que les Beatles sont une émanation des services de propagande britanniques ; que l'administration Bush a elle-même commandité les attentats du 11 septembre ; que le contenu des Protocoles des Sages de Sion est authentique ; que la reine Elisabeth II contrôle le trafic de drogue international ; que l’homosexualité est un coup du KGB… et la liste est loin d’être exhaustive !

Paranoïaque et mégalomane, cet ancien militant trotskiste ayant grandi dans une famille de Quakers tente, depuis des années, de faire de l’entrisme au sein du Parti démocrate – en dépit de ses positions d’extrême droite et de ses accointances avec Louis Farrakhan de la Nation of Islam. Gourou d’un mouvement politique dont les méthodes de recrutement et d’embrigadement ont été épinglées par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (voir le rapport 2005 de la MIVILUDES, p. 21 ) et par des associations de vigilance anti-sectes telles que l’UNADFI (voir le Bulletin de liaison pour l’étude des sectes du 1er trimestre 2005 ), l’individu est aussi un escroc. Il a ainsi passé cinq années derrière les barreaux pour "fraude postale" et tentative de fraude fiscale.

Signalons que l’une de ses propositions les plus commentées est celle consistant à parquer les séropositifs afin de les isoler du reste de la population. Obsédé par ce qu’il appelle la « Kosher Nostra » (tr. : « Casher Nostra » ; jeu de mots antisémite formé à partir de Cosa Nostra, la mafia sicilienne) et ornant ses tracts anti-drogue d’étoiles de David, LaRouche est aussi un négationniste assumé.


Son organisation compte de nombreuses ramifications en Amérique du Nord et en Europe et dispose d’un mouvement de jeunesse. Il faut citer : U.S. Labor Party, National Democratic Policy Committee (NDPC), Worldwide LaRouche Youth Movement (WLYM), International Caucus of Labor Committees (ICLC). En Allemagne, l’épouse de LaRouche, Helga Zepp, a fondé le Bürgerrechtsbewegung Solidarität (BüSo : « Mouvement des droits civils et Solidarité ») ainsi que l’Institut Schiller. En France, Lyndon LaRouche est représenté par Jacques Cheminade qui chapeaute le Parti ouvrier européen (POE) et Solidarité et Progrès (qui se présente comme "la branche française du POE"). Helga Zepp-LaRouche et Jacques Cheminade font tous deux partie d'Axis for Peace, émanation du Réseau Voltaire de Thierry Meyssan.

Il existe finalement assez peu de sources en français sur Lyndon LaRouche accessibles par internet. De plus, ses partisans semblent être assez présents sur la Toile. En témoigne le ton relativement complaisant de la note biographique qui lui est consacrée sur la version française de Wikipédia. Ou encore le nombre d'internautes qui citent LaRouche sur AgoraVox sans prendre la moindre précaution.

http://www.conspiracywatch.info

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jacques Cheminade

Message  Newo le Sam 22 Oct - 7:42

Jacques Cheminade, la voix de LaRouche en France
Par Fiammetta Venner


Né en 1941 en Argentine, Jacques Cheminade, énarque, a longtemps été chargé des négociations d’adhésion et d’association à la communauté européenne auprès de la direction des relations extérieures du Ministère de l’économie et des finances. En 1981, changement de registre, il devient secrétaire général du Parti ouvrier et européen (POE) et préside l’Institut Schiller.

Le POE est remplacé par la Fédération de la Nouvelle Solidarité en 1995 (devenu aujourd'hui Solidarité & Progrès, un mouvement figurant page 21 du rapport 2005 de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires - NDLR). Tous deux sont les branches françaises du Labor Party de Lyndon LaRouche. En juin 1992, Cheminade est condamné à quinze mois d’emprisonnement avec sursis pour avoir profité de Mme Pazery, une femme âgée atteinte d’Alzheimer, qu’il a encouragé à faire don de 1 197 000 francs au POE, la Coalition anti-drogue et la Fondation pour l’énergie de Fusion. A son décès, ses enfants ont porté plainte. Sa condamnation a toutefois pu être réduite en appel.

En 1996, il est le seul candidat à la présidentielle à qui le Conseil constitutionnel refuse les comptes de campagne. Au moment où les huissiers ont voulu saisir, ils n’ont quasiment rien trouvé dans l’appartement de 60 m² du 20e arrondissement qu'il occupait.

Pourtant l’homme n’avait pas hésité à déclaré à un journaliste du Monde : « J’ai moi même mis une grande partie de ce que possédais au service de la cause à laquelle je crois ». Côté antisémitisme, l’homme n’hésite pas à utiliser l’expression de « cancer de la Banque Rotschild » pour dénoncer l’establishment financier. A propos des usagers de drogues, on peut l’entendre dire : « bien encadrés ces jeunes peuvent contribuer à toutes sortes de travaux utiles dans les banlieues ou les communautés ». Quant à ses amis, outre LaRouche, Cheminade aime beaucoup Laissez-les-vivre, la plus vieille association anti-avortement française. Il a même publié un article dans le journal de l’association.


Source : Fiammetta Venner, « Arcat-Sida, Cheminade et les islamistes : liaisons dangereuses », ProChoix, juin 2000

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les conspis parlent aux conspis

Message  Newo le Sam 22 Oct - 7:49

Dieudonné, ses amis, son public, ses obsessions

Le Monde s’est penché récemment sur les amitiés sulfureuses de Dieudonné : Alain Soral, Jean-Marie Le Pen, Marc George, Frédéric Chatillon … ou comment un « humoriste jadis opposé au FN incarne désormais la dernière provocation en date de l'extrême droite radicale ».


Comme par hasard, Dieudonné est également un proche de Thierry Meyssan qui l'avait invité en 2005 à son grand raout conspirationniste Axis for Peace. Il apparaît sur la photographie ci-dessous (récupérée du site d'Axis for Peace) aux côtés de Jacques Cheminade, le représentant en France de la secte fascisante de Lyndon LaRouche.


Dans son dernier dossier consacré aux « nouveaux réseaux antisémites », L’Express a aussi enquêté sur Dieudonné, allant jusqu’à assister à l’un de ses spectacles. On y apprend que, pour Dieudo et ses groupies, l’assassinat d’Ilan Halimi (ce jeune juif qui avait été enlevé et torturé par le « gang des barbares » avant d'être retrouvé nu et agonisant au bord d'une voie ferrée en février 2006 - NDLR) est à mourir de rire, que les attentats du 11 septembre 2001 sont un coup des Américains et que le négationniste Robert Faurisson « a des choses très intéressantes à dire »... Certains de ses « fans absolus » l'avouent même tout de go : « oui, ils sont antisémites ».


The Secret Relationship Between Blacks and Jews, édité par la Nation of Islam

Les origines intellectuelles de l’obsession anti-juive de Dieudonné sont peu connues. Elles ne sont pourtant pas sans lien avec l'idéologie de la Nation of Islam, le mouvement suprémaciste noir de Louis Farrakhan, par où est passé son ami Kémi Séba. Au début des années 1990, Nation of Islam avait répandu un ouvrage frauduleux faisant des juifs les principaux responsables de la traite négrière transatlantique : The Secret Relationship Between Blacks and Jews (ci-contre). L'historien François-Xavier Fauvelle-Aymar s'est intéressé à ces véritables « Protocoles des esclavagistes de Sion ».

Plein d'autrs infos à la suite de l'article ici
http://www.conspiracywatch.info/Dieudonne-ses-amis-son-public-ses-obsessions_a287.html

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Conspiration sectaire

Message  Newo le Sam 22 Oct - 8:19

Que sait-on de...Solidarité et progrès (Lyndon Larouche)
(source : BULLES, n°85 - 1er trimestre 2005
http://www.prevensectes.com


Introduction

Le web fournit une littérature abondante concernant Lyndon Larouche, par exemple les sites larouchistes. D'autres s'acharnent à montrer le côté néfaste de ce mouvement. Lyndon Larouche est suivi depuis 30 ans par des auteurs comme Chip Berlet et Bellman, Dennis King, Dennis Tourish et Tim Wohlforth.
La plupart des documents anti-larouchistes référencés ici mettent en avant le comportement sectaire de ce groupe. Les auteurs anglo-saxons cités plus haut, classent ce mouvement comme une secte politique.
La France n'est pas très familière avec cette catégorie de déviances. J.M. Abgrall n'en fait pas mention dans son ouvrage " La Mécanique des Sectes " (1996). Le POE (Parti Ouvrier Européen), ancien nom de Solidarité&Progrès, n'est pas dans la liste des sectes établie en 1995. Sous son nouveau nom, ce mouvement est actif sur un certain nombre de campus français : Paris, Rennes, Nantes, Lyon, Grenoble, et peut-être d'autres.

Historique du mouvement larouchiste

Né en 1922, Lyndon Larouche a commencé son activité politique dès 1947 quand il rejoint le SWP (Socialist Workers Party), principal groupe trotskiste aux Etats-Unis. En 1965, il quitte ce parti pour rejoindre un petit groupe trotskiste (American Commitee for the Fourth International). Tim Wohlforth voit le début du comportement sectaire de Lyndon Larouche en 19681. Il est alors très actif lors des grèves de Columbia University et fonde le National Caucus of Labor Committees (NCLC), affilié au Students for a Democratic Society (SDS). En 1973, il radicalise son mouvement, après avoir coupé ses liens avec le SDS, et tenté de prendre le pouvoir sur la gauche, en allant jusqu'à l'utilisation de la violence physique, lors de l'opération Mop-Up2. En 1976, il se présente à l'élection présidentielle sous l'étiquette du U.S Labor Party et en 1984, il crée le Schiller Institute, avec l'aide de sa femme Helga-Zepp Larouche, une Allemande. En 1987, Lyndon Larouche est jugé devant la cour de justice de Boston, pour une escroquerie présumée. Procès annulé en raison de délais de procédure trop longs. Un deuxième procès, en Virginie, en 1989, pour escroquerie financière et fraude fiscale, l'a condamné à 15 ans de détention. Il est libéré 5 ans après. Depuis, il s'est présenté régulièrement à l'investiture démocrate pour les élections présidentielles américaines, en essayant de se faire reconnaître comme membre du Parti Démocrate.

En France, Jacques Cheminade, dirigeant de Solidarité et Progrès et représentant de Lyndon Larouche, s'est présenté aux élections présidentielles en 1995. N'ayant pas obtenu les 500 signatures nécessaires, il n'a pu renouveler l'expérience en 2002. II a été, par ailleurs, déjà condamné à plusieurs reprises : en 1992 il a été condamné à 15 mois de prison avec sursis pour escroquerie (en janvier 1996 la 13ème chambre de la cour d'appel de Paris a allégé cette peine), en octobre 2004 le tribunal correctionnel de Lyon l'a condamné à 15000 Euros d'amende pour diffamation publique. Ce jugement a été confirmé en février 2005 par la cour d'appel de Lyon (Jacques Cheminade aurait prévu de se pourvoir en cassation).

Particularités

Bien qu'on puisse trouver chez le militant de base d'un parti politique des caractéristiques d'engagement, d'enthousiasme très forts, certaines spécificités du mouvement de Lyndon Larouche permettent de le différencier d'un parti politique tradition nel :

- Culte de la personnalité : Lyndon Larouche est pour ainsi dire le " Grand
Homme ", dont les images et les écrits inondent les sites larouchistes.
- Elitisme : les membres du mouvement sont les " Golden Souls " de Lyndon
Larouche.
- Diabolisation de l'extérieur : famille, amis, et tous ceux qui attaquent Lyndon Larouche.
- Emprise sur l'individu : elle est très forte, le changement de personnalité d'un nouveau membre est très rapide. Sa famille ne le reconnaît plus et a du mal à communiquer avec lui.
- Théorie du complot : fonds de commerce de Larouche, marqué par des attaques incessantes contre les grands banquiers britanniques, un certain nombre de personnalités juives, l'administration américaine, etc.
- " Mode de recrutement : prosélytisme basé sur la séduction (" Tu as toutes les capacités pour améliorer le monde ") et le sentiment de culpabilité des per-sonnes approchées (" Si tu ne viens pas avec nous, cela veut dire que tu ne veux rien faire pour améliorer le monde ").
- Occupations quotidiennes : tous les jours, le membre s'auto-persuade du bien-fondé et de la haute valeur des idées larouchistes, simplement en pratiquant sa démarche prosélyte. L'occupation intellectuelle est permanente, 12 à 15 heures/jour, même le week-end.
- Mode de vie : les membres sont regroupés dans des appartements, d'où un contrôle plus facile.

A la lecture des ces éléments, l'aspect coercitif de ce mouvement est clair.

Utilisation de la culture par Larouche


Lyndon Larouche s'est toujours intéressé de près à la culture et aux sciences. Le Schiller Institute est le bras culturel du mouvement. " Fidelio ", et " 21st Century Science & Technology ", sont des parutions larouchistes. De même que " Fusion " revue française vendue en kiosque au rayon scientifique.
L'année 2004 a vu la sortie de leur pamphlet " Children of Satan 1113 ", dans lequel Larouche s'en prend au Congrès pour la Liberté de la Culture4.

Ce qui suit est une tentative pour mettre à jour l'utilisation par Lyndon Larouche de la culture comme instrument de propagande largement utilisé en interne.

Le culte de la personnalité

A lire les écrits de Lyndon Larouche, on ne peut nier la culture profonde de l'individu, même si son interprétation des faits historiques/scientifiques/culturels pourrait certainement faire l'objet de critiques d'experts. Tout est organisé autour de Lyn. Dans les articles écrits par ses collaborateurs, la référence est toujours Lyn, ce qu'il a dit, écrit ou fait.
Lyndon Larouche est un grand communicateur. En 2003, le Schiller Institute a organisé 8 conférences ou écoles de cadre aux Etats-Unis, et 6 en 2004. Il faudrait y ajouter celles données en Europe et ailleurs. Lyndon Larouche intervient longuement dans chacune de ces conférences. L'ego surdimensionné du personnage5 éclate dans cet extrait de son article " Insanity as Geometry : Rumsfeld as Stangelove II "6 où il explique que la société actuelle a besoin d'un leader exceptionnel aussi bien politique que scientifique ou artistique et qu'il se voit obligé de jouer ce rôle.

Le site des jeunes larouchistes est un lieu privilégié de propagande. La page des " Classics " met en référence des auteurs, artistes, écrivains, scientifiques des siècles passés, avec un certain nombre de leurs écrits, à côté de Lyndon Larouche7, le présentant ainsi comme un grand homme ayant sa place aux côtés de personnages illustres. Par ailleurs, sa biographie interne8 le présente comme un économiste de renommée internationale.

L'utilisation de la musique comme instrument de recrutement des jeunes larouchistes.

Dans le mouvement des jeunes larouchistes, l'utilisation de la musique est permanente, par le biais de chorales. Le but de l'apprentissage de chants est leur utilisation ultérieure, dans la rue, afin d'attirer l'attention des passants. Ces chants sont aussi l'occasion de présentations lors de leurs nombreuses conférences.
Ces chorales sont aussi un moyen pour ancrer l'individu dans un groupe soudé autour d'un certain nombre de valeurs, en lui donnant le sentiment d'être important, de faire partie d'une élite. Faire en sorte que les jeunes larouchistes se sentent importants est un des moyens de séduction utilisé pour les attirer dans le mouvement.

Des choix culturels manichéens

Lyndon Larouche rejette un certain nombre de formes artistiques. Tout ce qui n'est pas " classique " est considéré comme de l'art dégénéré, ce qui rappelle un discours abondamment produit sous des régimes totalitaires. Un petit nombre de compositeurs trouvent grâce aux yeux de Lyndon Larouche, comme Beethoven, J.S. Bach, Mozart, Brahms, Verdi par exemple. Sont rejetés les compositeurs baroques, les contemporains, entre autres, les peintres impressionnistes ou fauvistes.
Beethoven tient une place particulière dans l'esprit de Lyndon Larouche. En effet, selon Dennis Tourish et Tim Wohlforth, il a utilisé, dans les années 70, la musique de ce compositeur pour "déprogrammer" un membre, Alice Weitzman, qu'il pensait être un agent de la CIA, en la maintenant captive et en lui faisant écouter la musique de ce compositeur à fort volumes.
Le pamphlet larouchiste " Children of Satan-11f' " montre bien la virulence avec la-quelle des peintres contemporains, des compositeurs ou des écrivains sont rejetés. Des mots très durs sortent de la plume ou de la bouche du " larouchiste " Jeffrey Steinberg quand il en parle (" bruit hideux" pour qualifier un extrait du "Sacre du Printemps " de Stravinsky).
Les jeunes membres voient leurs choix culturels se restreindre. Les " bons " choix culturels viennent d'en-haut.

Le rejet des artistes juifs

Le complot juif mondial étant le fonds de commerce de Lyndon Larouche, il n'est pas étonnant que les artistes juifs soient stigmatisés dans ses écrits. Quand on les examine, on réalise très vite que ses attaques envers les personnalités politiques ou artistiques visent la plupart du temps des personnalités juives (exemple, les néo-conservateurs américains Paul Wolfowitz, Richard Perle, ou H. Kissinger). De la même façon, les artistes juifs sont stigmatisés. " Le Congrès pour la Liberté de la Culture " comprenant un certain nombre d'artistes juifs10, on ne s'étonnera pas que cette institution ait été la cible des larouchistes.
Lyndon Larouche rejette même l'idée d'une culture juive. Comme il l'écrit en 1973, dans le dossier " The case of Ludwig Feuerbach ", inclus dans la revue larouchiste "Campaigner" : il n'y a pas de culture juive autonome mais seulement une variété particulière de culture chrétienne.

Là encore, il s'agit d'un exemple parmi d'autres.

Conclusion

De l'analyse des pages web " larouchiste ", on peut déduire la stratégie utilisée dans ce mouvement :

1. Larouche est présenté comme le grand penseur-philosophe-politiciensavant-économiste-musicologue du siècle11, et il est mis en parallèle avec des personnalités incontestables, Martin Luther King, Théodore Roosevelt, etc.
2. Le " grand homme " annonce un cataclysme économique sans précédent, mais il a La solution.
3. Son infaillibilité est présentée ainsi aux jeunes membres : " Larouche ne s'est jamais trompé. "
4. Les sites larouchistes sont inondés des écrits du " grand homme " pour donner l'illusion d'une importance immense de l'individu. Le jeune larouchiste croit que toute cette communication est faite à destination de la planète entière, car c'est bien ce que mérite un " grand homme " : la diffusion de ses idées. C'est d'ailleurs ce qu'on lui demande de faire tous les jours dans la rue.
5. Les jeunes larouchistes n'ont plus qu'un seul horizon : Larouche. Tout ce qui est externe est diabolisé, en particulier parents et amis, ainsi que toutes les idées artistiques, scientifiques, politiques qui n'auraient pas reçu l'estampille " Larouche ".

----------------------------------
1 Dennis Tourish, Tim Wolhforth, On The Edge : Political Cuits Right and left, 2001, pages 71-72.
2 Initiée par Larouche, cette opération, dont le but était d'établir l'hégémonie du NCLC sur le mouvement révolutionnaire américain, se concrétisa, de mai à septembre 1973, par des actions violentes à l'encontre de divers partis de gauche.
3 http://solidariteetprogres.online.fr/Dossiers/Culture/CCF.html.
4 Créé en 1950 Il s'agissait d'un projet de diplomatie culturelle internationale basé sur le regroupement d'intellectuels (écrivains, artistes...) ayant pour but de lutter contre le stalinisme. Le financement, américain, s'effectuait par le biais de fondations (Ford, Rockefeller,...) En 1967, un article du New York Time révéla que l'organisme financier était en fait la CIA.
5 http:/Iwww.ex-iwp.org/docs/1999/Earty LaRouche.htm.
6 http://Iarouchein2004.net/pages/writings/2003/030326insanity.htm.
7 http://www.wlym.com/pages/classics.html.
8 http://larouchein2004.net/pages/biography.htm - Economist.
9 On The Edge :Political Cuits Right and left par Dennis Tourish, Tim Wolhforth 2001, pages 74-75.
10 Pierre Grémion, Intelligence de l'Anti-Communisme-Le Congrès pour la Liberté de la Culture 1950-1975, Fayard.
11 La mégalomanie de Lyndon Larouche a déjà été évoquée dans le numéro 40 de Bulles p.19, 1993.

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gourous Larouche et Cheminade

Message  Newo le Sam 22 Oct - 19:45

Je suis candidat à la présidentielle contre la City et Wall Street
Jacques Cheminade, connu pour avoir été le plus petit des candidats à l'élection présidentielle de 1995, n'a pas été échaudé : il se présente à nouveau en 2012. Son credo ? Instaurer un nouveau système.

J'ai choisi de me présenter à l'élection présidentielle de 2012 parce qu’aucun des autres candidats ne s’attaque à la question fondamentale, qui est le passage nécessaire d’une société "libérale", basée sur la mondialisation financière, à une société basée sur le développement des capacités créatrices de l’Homme. Aucun ne veut voir que le monde transatlantique (les systèmes dollar et euro) s’effondre. Les droites gèrent les peurs, comme s’il était impossible de changer de système, les gauches cultivent les humiliations. Je me bats au contraire pour un nouveau système.


Mon parti Solidarité et Progrès est né après l’élection présidentielle de 1995, lors de laquelle le Conseil constitutionnel présidé par Roland Dumas a rejeté mes comptes de campagne de façon ignominieuse. L’idée principale que j’avais défendu alors, était qu’un cancer financier détruisait l’économie et conduisait à un saccage social, alors que pour notre parti, et comme le disait Jaurès : "Tout individu humain a droit à l’entière croissance. Il a donc le droit d’exiger de l’humanité tout ce qui peut seconder son effort. Il a le droit de travailler, de produire, de créer, sans qu’aucune catégorie d’hommes soumette son travail à une usure et à un joug".

Je me place contre la City de Londres et Wall Street. Cela signifie que je m’oppose à tous ceux qui à gauche et à droite ont servi ces intérêts-là, c'est-à-dire l’immense majorité de la classe politique française. Je pense qu’il faut redéfinir les lignes politiques, comme elles ont été redéfinies au moment du 18 juin 1940. La faille à la Libération a été l’incapacité de créer un parti de la résistance. Je m’efforce d’en être aujourd’hui le catalyseur.

Malheureusement, la politique est devenue une affaire d’argent. Les gros partis ont les valises et bénéficient d’un système incestueux de financement de la vie politique. J’utiliserai donc le levier d’Internet et de nos différentes antennes dans les départements français afin de diffuser mes idées.

Trois bonnes raisons de voter pour Solidarité et Progrès : voter pour une économie physique au service de l’Homme et non des marchés ; voter pour une culture de la découverte et de la vie, et non pour une sous-culture "élitiste" de l’éternel présent et de flatterie des instincts ; voter pour quelque chose correspondant à une certaine idée de la France. Ce que partageaient De Gaulle, Jaurès et Mendes France et non leurs successeurs administratifs qui se sont ralliés au monde de l’argent.

Je crois en mes idées et donc en ce sens à ma candidature
, parce que je pense que les Français sont en train de se ressaisir face à la crise mondiale. Ce que j’ai annoncé en 1995 s’est produit. Aujourd’hui, je tente d’apporter les solutions et d’ouvrir les pistes qui me paraissent indispensables.
Ce sont les "gros" candidats, complaisants avec le monde de l’argent, qui ont cassé la démocratie et l’esprit de vérité en politique. Je n’ai pas de consignes à donner, sauf à ne jamais voter pour Nicolas Sarkozy ou Marine Le Pen.

Edité et parrainé par Amandine Schmitt
http://leplus.nouvelobs.com/contribution

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gourous Larouche et Cheminade

Message  Newo le Dim 30 Oct - 6:26


Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gourous Larouche et Cheminade

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum