Plein d'histoires d'ovnis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plein d'histoires d'ovnis

Message  Gourou le Lun 5 Sep - 18:25


L'OVNI géant de la NOAA
Écrit par Nicolas Vivant
http://www.zetetique.fr


Un nombre important de sites web font référence à une histoire qui date de 1999 : L'OVNI géant de la NOAA. Le 21 Novembre 1999, un satellite GOES (Geosynchronous Orbiting Environmental Satellites) de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) aurait photographié un OVNI gigantesque qui survolait notre planète. Voici, par exemple, ce qu'on peut lire sur le site de Patrick Gross (très bien réalisé), "Les OVNIs vus de près" :

"Satellites et OVNIS:
Oui, des ovnis sont également détectés par les satellites, au dessus de l'atmosphère terrestre. Et quand ils mesurent 400 km de diamètre, les confusions avec un météorite ou un boulon perdu par la station Mir ne sont plus à l'ordre du jour.

UN SATELLITE NOAA PHOTOGRAPHIE UN OVNI GEANT EN 1999:

La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) a plusieurs satellites environnementaux en orbite géosynchrones observant la météorologie et l'environnement de la Terre. En Novembre 21, 1999, à 14:45 Z un de ces satellites a fait une photo étonnante d'un OVNI à cent miles environ au-dessus de la Terre au large de la côte de l'état de Washington. Russel Kirchner a téléphoné pour informer qu'il avait obtenu les photos satellites et les publiait afin que tous puissent les voir. L'université du Colorado garde également ces photos dans ses dossiers pour référence.

L'un des satellites est conçu pour échantilloner des vapeurs ou des traces d'eau de l'espace. Quand Russel put voir cette photographie d'un OVNI sur son moniteur il effectua un zoom, il pouvait voir des vapeurs se dégager de l'OVNI. Il fut bien sur discuté de la possibilité que l'image de l'objet ait été provoquée par une erreur d'ordinateur.

Une photo similaire prise le 8 Juin 1995, au dessus de l'Amérique Latine a également été largement diffusée. Philip Imbrogno étudia le cas et conclu qu'il s'agissait d'une "ombre lunaire" (?). Cette explication ne tient pas avec les photos récentes. Cet OVNI na été présent que durant quelques minutes seulement et n'est pas vu dans les images prises antérieurement ou ultérieurement. L'OVNI a une structure, des hublots ou ouvertures, et il rayonne de la chaleur dans le spectre infrarouge.

Merci à Russel Kirchner pour cette information."



La photo, il est vrai, est impressionnante. Notre premier réflexe est de nous renseigner sur les différents sites de la NOAA. Surprise : elle est authentique, et on ne trouve nulle trace d'explication de la part de l'organisation gouvernementale américaine. Mais le phénomène est-il mystérieux pour autant ? Pas du tout.

Selon Bob Young, astronome amateur qui a posté à l'époque sur les forums usenet alt.ufo.reports et alt.alien.visitors, il s'agit tout simplement de la lune. Les calculs montrent en effet que la position de celle-ci correspond bien à l'objet aperçu. Stuart Goldman, un journaliste du magazine "SKY & TELESCOPE", se fend même d'un schéma explicatif.

Mais, à ce moment-là, l'ensemble des photos prises par le satellite durant le dernier mois sont consultables sur Internet (c'est toujours le cas, les prises de vue du mois en cours sont accessibles depuis le site de l'Université d'Etat du Colorado) et il est vrai que, comme Patrick Gross le fait remarquer dans son commentaire, l'objet n'apparait ni sur la photo précédente, ni sur la photo suivante du même satellite.

C'est alors que Rik Hill, un astronome professionnel connu et reconnu aux Etats-Unis, se penche sur le cas et explique qu'il s'agit bien de la lune :
- la forme ovale s'explique par le déplacement de celle-ci pendant le temps de pause de la photographie (alors que la lune est quasiment pleine ce jour-là)
- le satellite est géostationnaire (il tourne en même temps que la terre) et il prend une photo toutes les 30 minutes (et non pas 15 minutes comme certains l'avancèrent alors).
- la photo précédente ne montre pas la lune, et c'est normal : elle est hors cadre, sur la gauche.
- sur la photo suivante, son invisibilité n'est pas plus surprenante : la lune est sur la droite, dissimulée par la terre.

Cette explication très documentée (et jamais contredite) du phénomène, est curieusement absente de la plupart des sites qui font référence à ce fameux "OVNI de la NOAA". Elle est donc à sa place dans notre rubrique "connu... et résolu" !

[Ajout du 18 mars 2004: suite à la publication le 15 mars 2004 de cet article, Patrick Gross a modifié le contenu de son site afin d'y intégrer l'explication finale. En cherchant d'autres photos sur lesquelles la lune apparaitrait et où elle serait identifiée comme telle par la NOAA, il a déniché deux clichés superbes sur lesquels le doute n'est plus permis. Une contribution remarquable à voir ici]

[Ajout du 8 octobre 2005: Jérôme Bellayer, du laboratoire de zététique de Nice, va encore plus loin dans l'analyse de ce cas et nous fournit ce dossier très complet]

------------------------------------------------------------------------------------

Références:
- http://www.geocities.com/nib68/Themoon.html
- http://groups.google.fr/groups?th=fc59eee9b0b90363
- http://groups.google.fr/groups?th=e7c75e58d901daab

Liste non exhaustive des sites faisant référence à ce dossier :
En français :
- Patrick Gross, Les OVNis vus de près
- toutelaverite.com, des OVNIs géants autour de la terre
En anglais (NOAA Satellite Picks Up Giant UFO) :
- http://www.abovetopsecret.com/pages/noaa.html
- http://www.ufoarea.com/events_noaa.html
- http://www.para-normal.com/nuke/html/modules.php?name=News&file=article&sid=1912

Gourou
Admin

Messages : 119
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://religionconspiration.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Ovnis d'Ile d'Yeu

Message  Newo le Jeu 27 Oct - 19:15

Retour sur la vague d’ovnis de l’île d’Yeu (2008)


Tout avait commencé le 3 mai dernier : alors en week-end à l’île d’Yeu (Vendée) Thibaut Chantegret, un employé de banque dijonnais de 34 ans, avait vu avec son père plusieurs « boules lumineuses ». Intrigués, ils avaient rapporté leur observation aux autorités. Tant le Geipan, service officiel chargé de l’étude des ovnis, que la presse, avaient pris au sérieux le récit de ces deux témoins, par ailleurs pilotes d’avion de tourisme. Une qualité qui n’immunise en rien contre les erreurs de perception, mais qui a sans doute largement contribué à la diffusion de l’affaire dans les médias, les pilotes étant souvent considérés – à tort – comme des témoins « qualifiés » imperméables aux défauts cognitifs de l’être humain moyen. Ainsi, l’affaire fut rapportée le 8 mai par le grand quotidien régional Ouest France, ou encore à la radio sur France Info ou RTL, avant d’être mentionnée dans les journaux télévisés les jours suivants.
Pendant que le Geipan et les associations ufologiques locales menaient l’enquête, d’autres témoignages furent ensuite rapportés, soit remontant au 3 mai, soit liés à des incidents distincts. À tel point qu’on put parler de « vague » d’observations en Vendée et en Bretagne : un schéma qui se retrouve régulièrement dans l’histoire du phénomène ovni. Son corollaire médiatique, pour sa part, atteignit son sommet le 22 juin avec un reportage consacré à l’affaire dans le magazine télévisé de TF1 Sept à huit.
C’est un article du Figaro en date du 24 juin qui y mit un terme. On put y lire le récit d’un certain Martin Herbert qui, alerté par le battage médiatique autour de l’affaire, avait décidé de fournir son propre récit. Le 3 mai, cet architecte parisien fêtait à l’île d’Yeu l’anniversaire de sa femme, et avait lancé à partir de 22 heures une série de « lanternes thaïlandaises », faites de papier, qui s’élèvent grâce l’air chaud qu’elles contiennent, sur le même principe que les montgolfières. Largement utilisées en Asie orientale, ces objets festifs font actuellement l’objet d’un engouement grandissant en Occident, ayant d’ailleurs causé plusieurs observations d’ovni (comme celle discutée l’été dernier sur le paranormal-fr.net). Le nombre de lanternes lancées par M. Herbert ainsi que leur trajectoire, correspondent à ceux des « boules » décrites par M. Chantegret, et ce dernier a d’ailleurs accepté cette explication, s’en faisant l’écho sur plusieurs forums ufologiques (un résumé de l’affaire, avec de nombreuses références, se trouve sur ufo-logic.xooit.com).
Ainsi résolue, l’affaire de l’île d’Yeu nous rappelle deux faits récurrents en ufologie. Elle montre que personne, pas même un pilote d’avion, n’est immunisé contre les illusions perceptives ou cognitives : le récit de Thibaut Chantegret, qui décrivait des « accélérations fulgurantes » pour des objets en réalité poussés par le vent, en est révélateur. Pour mémoire, une telle impression peut être donnée par la variation d’intensité lumineuse de la lanterne : faiblissant, celle-ci donnera l’impression de s’éloigner très rapidement de l’observateur, ce dernier voyant sa taille apparente diminuer comme si elle partait dans la direction opposée. Evidemment, l’impossibilité d’évaluer correctement la distance d’un objet inconnu, surtout la nuit (l’observation a été réalisée vers 22 heures), ne fait qu’aggraver le problème.
L’autre constante est d’ordre sociologique : quelles que puissent être les explications prosaïques des autres cas rapportés à la suite de celui du 3 mai 2008, on peut légitimement se demander si ceux-ci auraient existé sans le battage médiatique ayant entouré le témoignage initial. Un phénomène de « contagion » typique des vagues d’observations d’ovnis (flaps pour les anglophones) comme celles de 1947-1952 aux États-Unis, de 1954 en Europe occidentale ou de 1980-1981 en France : après qu’une affaire initiale a été médiatisée, un certain nombre de personnes scrutent le ciel en s’attendant plus ou moins à y voir quelque chose d’insolite, rapportant alors comme ovni des phénomènes souvent banals auxquels elles n’auraient sans doute pas porté attention en temps ordinaire.

Éric Déguillaume - Observatoire Zététique

Newo

Messages : 345
Date d'inscription : 13/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum