L'horoscope, ça marche ! Pour perdre de l'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'horoscope, ça marche ! Pour perdre de l'argent

Message  Gourou le Lun 5 Sep - 18:33



La vérité de l'horoscope sort du puits


Henri BROCH
Université de Nice-Sophia Antipolis
Laboratoire de Zététique



"La preuve que l'astrologie fonctionne et fonctionne même bien, c'est que mon horoscope m'a prédit des choses vraies, des choses qui se sont effectivement produites, réalisées..."

Combien de fois n'a-t-on pas entendu de telles paroles ? Combien d'expériences personnelles de ce type ne présente-t-on pas comme preuve de la validité de l'astrologie ?...

Eh bien il faut être clair sur ce sujet:

Oui, l'horoscope "fonctionne".

Mais...

... validité de l'horoscope n'est pas validité de l'astrologie !


Beaucoup de gens sont convaincus de la validité de l'astrologie parce que l'horoscope "marche". C'est-à-dire que ces personnes estiment que les "retours" qu'elles ont - les constatations qu'elles font - sont des certifications correctes de la validité qu'elles supposent à la "Science des Signes". Elles sont ainsi doublement convaincues que l'horoscope leur fournit une base solide pour pouvoir se comprendre elles-mêmes et pouvoir agir sur leur vie, sur leur "destin".
L'horoscope est signifiant pour elles.

En fait, le descriptif de l'horoscope prend un sens par elles et non pour elles.


Et il est très difficile de faire intégrer ce type de réflexion et d'aller à l'encontre de "l'expérience personnelle", c'est-à-dire à l'encontre de la finalité sous-jacente à ce simple vocable "pour".
Sans compter que la satisfaction du client est également à la source d'une rétro-action sur le devin augmentant la crédibilité que ce dernier s'accorde lui-même et accorde à sa "science" et donc augmentant sa motivation et, par voie de conséquence, son impact sur le client !

Une expérience concluante

Il y a une vingtaine d'années, lors d'une intervention concernant le paranormal et l'occulte dans un établissement éducatif, j'ai demandé à des étudiants de noter sur une feuille de papier leurs nom, prénom, lieu, date et heure de naissance et le thème de leur dernier rêve. Le tout écrit à la main.

En d'autres termes, j'induisais l'idée d'une possibilité de calcul du thème astral (via les coordonnées de naissance) ou d'une analyse graphologique (via la forme utilisée); l'un ou l'autre pouvant être aidé par l'oniromancie, l'interprétation des rêves (via le fond demandé).

Une semaine plus tard, je présentais à chacun de ces étudiants une description personnalisée de son caractère.
Ce texte était suivi de la question "Jusqu'à quel degré pensez-vous que cette description vous corresponde bien ?"; avec pour réponse possible une grille de notation comportant les six options suivantes : "Excellent", "Bon", "Assez bon", "Assez mauvais", "Mauvais", "Faux".

Les étudiants devaient donc mesurer l'accord de ma description avec leur "véritable" caractère (le caractère qu'ils estimaient être le leur).

Au total 69% des étudiants jugèrent que la description que j'avais faite de leur caractère était excellente, bonne ou assez bonne.

Ce résultat est démonstratif si l'on songe que j'avais été présenté comme un "scientifique-démystificateur" - très très mauvaise présentation, soit dit en passant, mais qui n'était pas de mon fait - et non comme un astrologue ou autre gourou, ce qui aurait pu augmenter la "crédibilité" des descriptions.

Ce résultat est particulièrement démonstratif si l'on songe aussi que, lorsque j'ai demandé à un étudiant de lire la description de son caractère que j'avais faite, les autres étudiants se sont aperçus que la leur était... on ne peut plus semblable.
Les fameuses descriptions "personnalisées" avaient en effet été faites à l'avance et étaient... strictement identiques pour tous les étudiants !

C'était la simple et éclairante démonstration de l'un de ces multiples "Effets" qui interviennent dans tout domaine "paranormal"(cf. réf. 1).

Afin que vous puissiez tenter vous-même cette expérience très instructive, voici une description - forme, bien sûr, à mettre au masculin ou au féminin suivant le cas et à compléter ici ou là par le nom ou le prénom pour augmenter la "personnalisation" - que vous pouvez utiliser:

- Vous avez besoin que les autres personnes vous aiment et vous admirent mais vous êtes tout de même apte à être critique envers vous-même.
- Bien que vous ayez quelques faiblesses de caractère, vous êtes généralement capable de les compenser.
- Vous possédez de considérables capacités non employées que vous n'avez pas utilisées à votre avantage.
- Quelques-unes de vos aspirations ont tendance à être assez irréalistes.
- Discipliné et faisant preuve de self-control extérieurement, vous avez tendance à être soucieux et incertain intérieurement.
- Quelquefois vous avez même de sérieux doutes quant à savoir si vous avez pris la bonne décision.
- Vous préférez un petit peu de changement et de variété et êtes insatisfait lorsque vous êtes bloqué par des restrictions ou des limitations.
- Parfois vous êtes extroverti, affable et sociable alors que d'autres fois vous êtes introverti, prudent et réservé.
- Vous êtes également fier de vous-même en tant que penseur indépendant et n'acceptez pas les déclarations des autres sans preuve satisfaisante.
- Vous trouvez imprudent d'être trop franc en vous révélant vous-même aux autres.


De telles descriptions ont été utilisées et testées pour la première fois en 1948 par le psychologue Bertram Forer qui avait trouvé, pour ses textes, son inspiration principale dans un ouvrage... d'astrologie.
L'efficacité en situation de tels textes démontre la puissance de ce que je nomme l'"Effet Puits".

L'Effet Puits

L'effet Puits peut se résumer ainsi: plus un discours est vague (profond pourrait-on dire,... profond dans le sens de creux, bien sûr), plus les personnes qui l'écoutent peuvent se reconnaître, et se reconnaître majoritairement, dans ce discours.

Des expériences ont en effet montré que le pouvoir persuasif de déclarations vagues et générales est supérieur aux descriptions appropriées faites par des psychologues de métier (effet "Barnum" des sciences humaines).

Mieux (?) encore, des études ont montré que, dans le cadre de l'analyse de problèmes personnels profonds, des "oui" ou "non" totalement aléatoires et décidés à l'avance, donnés en réponse à des questions précises, étaient perçus comme des réponses très encourageantes par les personnes posant les questions !

L'effet Puits explique, dans une grande partie, le succès des horoscopes. "Vous faites parfois partie des forts" : creuse et, telle quelle, dénuée de tout sens, cette phrase sera néanmoins acceptée comme foncièrement vraie dans un horoscope car le lecteur - chaque lecteur - y ajoutera de lui-même les circonstances qui lui donnent sa signification. "Je suis fort en anglais", "je suis fort en bricolage", "je suis fort en muscles", "je suis..."

Sans compter qu'il existe quelques "règles" élémentaires à suivre pour augmenter la réceptivité.
Par exemple, ne pas dire aux gens ce que l'on sait - ou pense savoir - de vrai à leur sujet; leur dire ce qu'ils voudraient qui soit vrai à leur sujet !

Inutile de rappeler que les astrologues connaissent peu de choses de l'état réel du ciel. C'est Elisabeth Teissier qui nous le démontre encore dans "Votre Horoscope 1993":
"Comment fonctionne un tel horoscope [l'horoscope collectif] et comment se justifie-t-il ? Comment est-il pensable qu'un Capricorne né le 9 janvier 1960 subisse les mêmes influx planétaires que tel autre, né le le 9 janvier 1924, par exemple ? La réponse à ces deux questions, la voici: dans sa ronde (apparente) autour de la Terre, le Soleil se trouve chaque année, par définition, le même jour au même endroit du ciel." (souligné par moi).

Ce qui est... totalement faux ! (pour des explications, cf le chapitre "L'astrologie à nu" de mon ouvrage "Au Coeur de l'Extra - Ordinaire", réf. 2)

La plupart de ces devins d'ailleurs, travaillant sur leur zodiaque tropique vide de toute entité stellaire, ne pratiquent pas (plus ?) l'astrologie mais bien plutôt ce qu'il faut nommer la vacuologie.

Bien sûr les astrologues jouent sur le peu de mémorisation que le public fait de leurs prédictions. Qui se rappellera, ou se rappelle même déjà, de perles comme celle-ci :
"Malgré une toile de fond positive sur l'ensemble de l'année, la première quinzaine de janvier, puis celle de septembre [1993] pourraient poser de sérieux problèmes à Pierre Bérégovoy." (encore Mme Teissier dans son "Horoscope 1993").
Je rappelle au lecteur qui serait fâché avec le calendrier que Pierre Bérégovoy, Premier Ministre, s'est suicidé le... 1er mai 1993 en se tirant une balle dans la tête.

Et pourtant, toujours pour cette même astrologue, l'on nous clame sans cesse: "Avec une rare précision, Elizabeth Teissier avait déjà annoncé les événements qui récemment ont bousculé le cours de l'histoire." (4ème de couverture de la même oeuvre).
Si vous désirez connaître plus en détail la fabuleuse précision de Mme Teissier, je vous invite à lire le chapitre entier consacré à cette astrologue, ses "prévisions imprévoyantes" et ses manipulations de textes (pour faire coller prédictions passées et réalité présente) dans l'ouvrage décapant d'Alain Cuniot (réf. 3).

Bien sûr les astrologues se servent sur tous les plans possibles de l'effet Puits ("Des populations dans le monde souffriront de la violence dans le mois qui suit étant donné que Vénus et Pluton...": toujours la profondeur de Mme Teissier), mais ils usent et abusent également d'autres astuces destinées à accréditer leurs vaticinations toujours triangulées sur Amour-Argent-Santé.
L'honnêteté intellectuelle ne doit pas être la caractéristique première dans la carte du ciel de naissance de moult astrologues.

L'habileté, la roublardise s'illustrent quelquefois de belle manière comme nous le rapportait Marcel Boll. Ainsi, à un des quatre fils d'un grand Mongol, un dénommé Darah fort féru d'astrologie, un devin jura sur sa propre tête qu'il porterait la couronne. Comme on s'étonnait de la témérité de cette prophétie, l'astrologue déclara:
"De deux choses l'une ; ou Darah montera sur le trône et ma fortune est faite ; ou il sera vaincu, puis assassiné, et je n'ai plus rien à craindre de lui".

En plus de l'effet Puits les astrologues n'hésitent pas à mettre deux fers au feu ou plus subtilement un seul fer mais à double face: "Enfin, il ne tient qu'à nous d'opérer une conversion des énergies planétaires, dissonantes, en en extrayant une quintessence positive...". Une chose et son contraire : pas de problème pour E. Teissier !

Sans compter qu'ils bénéficient aussi du fait que si l'erreur est humaine, la faillibilité permanente ne l'est pas !

En effet, ni la faillibilité ni l'infaillibilité permanentes ne sont le privilège de quelques-uns ou même d'un seul. Mais, si pour l'infaillibilité cela peut sembler une évidence, en ce qui concerne la première l'on y prête beaucoup moins d'attention. Il faut donc rappeler que personne n'a le privilège de toujours se tromper: même un astrologue fera quelquefois des prédictions qui se révéleront justes.
C'est le contraire qui serait a-normal.
Prédisez, prédisez, il en restera toujours quelque chose...

L'horoscope "marche" également très bien parce que nous sommes une civilisation de nombrilophiles.
La science ne peut faire que des prévisions globales ou collectives alors que de très nombreuses personnes ne s'intéressent en fait qu'à leur destin personnel. Entre les scientifiques lointains qui leur parlent de généralités et l'astrologue proche qui leur parle exclusivement d'eux-mêmes, le choix sera vite fait...

L'illusion de cette "exclusivité", de cette "unicité", est bien sûr encore augmentée par la demande astrologique des coordonnées complètes de naissance. Lieu précis, date heure et minute... donc une seule personne... donc moi... donc adéquation forcée entre le résultat du test et Ma propre personnalité.

Sans vouloir faire une approche anatomique du problème, je voudrais simplement rappeler qu'il est très difficile de "voir" avec son encéphale lorsque le coeur (les tripes ?) est fortement impliqué.

Ce que nous voyons, ce que nous percevons et sur quoi nous pourrions "témoigner", est en partie déterminé par ce à quoi nous pensons à l'instant précis de l'observation. Nos désirs profonds, nos motifs - modulés par nos expériences passées - ne font souvent qu'être renforcés, inconsciemment ou non par l'"exposition sélective".
Cette exposition sélective est un principe psychologique bien documenté qui nous montre que nous choisissons nos revues, nos quotidiens, nos stations de radio, nos magazines de télévision et même nos autorités de manière à ce que nos vues soient largement confirmées plutôt qu'infirmées !
Et si, malgré cela, nous "subissons" une information contraire, il nous reste toujours le recours à la "validation subjective" qui permet, dans un tel cas, de recevoir incorrectement ou interpréter différemment la donnée contraire à nos désirs. Cette validation personnelle est l'une des raisons principales de la persistance des arts divinatoires.

La "validation subjective" permet ainsi de percevoir comme reliés deux événements qui ne le sont pas et cela simplement parce qu'une envie, une hypothèse ou une croyance demande ou nécessite une telle relation; tout simplement parce que l'horoscope l'annonce. Ce qui débouche quasi inévitablement sur le comportement superstitieux, comportement basé sur la certitude que ses propres actions déterminent le cours des événements même si dans la réalité il n'en est rien.

Bien que "l'astrologie (soit) désormais pure métaphore, où seul triomphe à travers les médias ce qui apparaît souvent comme une caricature de l'homme"(réf. 4), il ne faut surtout pas oublier que, si l'influence des planètes sur le destin particulier d'une personne est totalement inexistante, celle de son horoscope peut ne pas l'être.

En somme, l'effet Puits permet de mieux comprendre pourquoi, sur nombre de personnes, l'horoscope possède un extraordinaire... ascendant.


Références (actualisées)
- 1) Henri Broch, "Le Paranormal", collection Points-Sciences, Seuil, Paris 2001
- 2) Henri Broch, "Au Coeur de l'Extra - Ordinaire", nouvelle édition Book-e-book.com, 2002
- 3) Alain Cuniot, "Incroyable... mais faux !", Horizon Chimérique 1989. Actuellement édité par Book-e-book.com
- 4) Frédéric Lequèvre, "Astrologie: science, art ou imposture ?", Horizon Chimérique 1991. Actuellement édité par Book-e-book.com

Book-e-book.com est l'éditeur (sur le réseau) de la collection Zététique ---> www.book-e-book.com

Gourou
Admin

Messages : 119
Date d'inscription : 09/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://religionconspiration.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum